Deux ans de vacances et plus, nouvelles, éditions Quadrature (2016) 
 
 
La quatrième de couverture :
 
Qu'il s'agisse de participer à une course d'endurance, de mettre le point final à un roman, de retrouver les héros de son enfance, de parvenir au terme d'un repas affligeant, de refaire le voyage de noces de ses parents, de séduire Isabelle Adjani ou d'accompagner son meilleur ami au cimetière, la tâche s'avère à chaque fois difficile. Pourtant, les personnages de ces sept nouvelles sont décidés. Ils iront jusqu'au bout.
 
 
Le zilien, roman, éditions Luce Wilquin (2014)
Présentation de Jean-Philippe Toussaint
 
 
La quatrième de couverture :
 
"Et pourtant, par un après-midi calme et plutôt ensoleillé, un peu avant la récréation de quinze heures, le zilien finit par se demander, dans le cas où sa situation se prolongerait ainsi durant plusieurs années, (hypothèse au plus haut point improbable, mais bon...), s'il ne risquait pas de se faire chier un chouia"
Dans ce roman résolument impertinent, qui nous décline l'année scolaire d'un enseignant remplaçant, l'humour - comme instrument de résistance aux casse-pieds en tout genre - joue pleinement sa partition.
 
 
ça - L'île des anamorphoses (2014)
 
Il s'agit d'une nouvelle écrite dans le cadre du Borges-Projet initié par l'écrivain Jean-Philippe Toussaint  et publiée en ligne sur le site de l'écrivain. Voici le lien :
 
http://www.jptoussaint.com/documents/1/17/BP-OF-02.pdf
 
 
Histoires Jivaro - 100 nouvelles de 100 mots, nouvelles, éditions Quadrature (deuxième édition 2014)
 
 
La quatrième de couverture :
 
Ecrire la quintessence de la nouvelle, celle dont parlait Hemingway et qui tiendrait sur le dos d'une boîte d'allumettes. C'est à cet exercice que s'est livré l'auteur de ce recueil en capturant ces histoires et en les limitant à cent mots, à la manière des indiens Jivaro piégeant les esprits dans des têtes réduites.
 
Une deuxième édition de ce recueil, légèrement modifiée et plus adaptée aux collégiens !!
 
 
Fragments d'un fait d'hier, roman, éditions Luce Wilquin (2013)
 
 
La quatrième de couverture :
 
16 mai 1937. Laetitia Toureaux est poignardée dans un wagon du métro parisien. Crime crapuleux, politique, passionnel ? En tout état de cause, crime parfait.
Quelque quatre-vingts ans plus tard, l'ombre de la jeune femme revient planer au-dessus des eaux sombres de la Marne. Quels secrets partageait-elle avec la grand-mère du narrateur ? Sous les flonflons des guinguettes, ce sont alors des silhouettes aspirées par le temps qui reprennent vie.
Dans ce roman inspiré d'un fait divers réel, l'auteur nous brosse le portrait de deux femmes, mélangeant subtilement les teintes du passé et du présent.
 
 
 
Un si proche éloignement, roman, éditions Luce Wilquin (2011)
Ce roman a été pré-sélectionné pour le prix du premier roman du festival de Chambéry 2012
 
 
La quatrième de couverture :
 
Un homme part pour l'île grecque de Naxos avec, dans son sac, un carnet noir et "La lettre au Gréco" de Nikos Kazantzaki. Que va-t-il chercher dans ce lieu mythique où Thésée abandonna Ariane ? Pourquoi la nécessité impérieuse d'un tel éloignement ? Quelle est cette douleur latente qui le meurtrit ? De rencontres en illusions, de rêves en réminiscences, on comprend rapidement qu'il ne s'agit pas d'un simple voyage d'agrément et que quelque chose de bien plus important va se jouer sur l'île. Ce roman, véritable hymne à la vie, nous entraîne dans une Grèce simple et vraie, loin des clichés touristiques.
 
 
Les hommes à lunettes n'aiment pas se battre, nouvelles, éditions Quadrature (2010)
 
  
 
La quatrième de couverture :
 
Pourquoi se battre ? Surtout lorsqu'on porte des lunettes. C'est à coup sûr dépenser beaucoup d'énergie, se rendre ridicule et surtout prendre le risque de casser ses verres. Alors à quoi bon ? Voilà qui vous modifie un caractère. Les personnages des seize nouvelles qui composent ce recueil ont décidé d'éviter les joutes frontales. Pourtant, ils n'en demeurent pas moins résolus à se faire entendre..
 
Ce qu'en a dit Georges-Olivier Châteaureynaud (Prix Renaudot 1982, Goncourt de la nouvelle 2005) :
 
"Mes préférées, outre la nouvelle-titre, sont Rue des Fontaines, Ordinateur de bord et Royan, marée montante, mais j'ai pris beaucoup de plaisir avec toutes."
 
 
 Histoires Jivaro, 100 nouvelles de 100 mots, nouvelles, éditions Quadrature (2008) 
 
extrait :
 
IMPOSTURE
Sonnerie du téléphone. Je tends un bras hors du lit pour allumer la lampe de chevet, 23.15 en cristaux liquides rouges. Je décroche.
- Allo ?
Ma voix est couverte de sommeil. Je me racle la gorge.
- Allo ? Pierre ?
La sienne est un peu essoufflée, j'entends une rumeur continue derrière.
- Pierre, je suis à l'aéroport... J'avais envie de t'entendre une dernière fois...
Je sens sa respiration saccadée, si proche.
- Pierre... je t'aime.
- Je t'aime aussi...
Elle raccroche. Elle ne saura jamais que je m'appelle Franck et qu'elle s'est, de toute évidence, trompée de numéro.